Swole vs Ripped : Analyser un physique

Pourquoi ils ont pas des têtes d’humain x) ?


Il y a quelques jours, alors que je glandais paisiblement sur ninegag, je suis tombé sur cette image. Je n’avais jamais entendu ni lu nulle part le terme « swole » avant ça. Evidemment, je me renseigne assez souvent sur le monde des sports de force, donc « ripped » ne m’a pas surpris du tout.
Cependant, a lire les multiples commentaires – et donc beaucoup de conneries qui y étaient associées – je me suis dit qu’il y avait quelques petites choses à éclaircir sur le sujet, et la différence qu’il y avait entre les deux.
Puis ensuite, je me suis dit « eh, pourquoi pas en profiter pour expliquer à tout un chacun comment analyser des physiques comme ceux là, afin que tout le monde puisse s’en servir pour définir ses objectifs au mieux ».
Donc let’s go.

Les différences entre les deux physiques

Bon alors, on va commencer par ce qui saute le plus aux yeux, pour ensuite dégrossir au fur et à mesure.
Donc tout d’abord, y’en a un qui est nettement plus gros que l’autre. Par là je veux juste dire « volumineux ». Clairement, le corps de droite, celui qu’on appelle « swole » est plus massif, on a l’impression de voir un catcheur ou un rugbyman. Alors que celui de gauche est, par contraste, bien plus fin, mais ne va pas te méprendre, si tu l’avais en face, tu te dirais probablement déjà « belle bête ».

Ensuite, on voir clairement que cette masse n’est pas répartie de la même façon chez les deux. Là ou le « ripped » a une largeur d’épaule quasi similaire au swole, l’autre a proportionnellement une taille, des bras et des trapèzes bien plus développés.

Enfin, le taux de graisse n’est pas le même chez les deux, le ripped est en effet bien plus « sec » et dessiné que l’autre.

Bon ça, c’est pour ce qui est de la partie purement visuelle, une sorte de pré-analyse qui va nous servir d’outil pour la suite, qui arrive d’ailleurs maintenant.

Ou voit-on ces deux physiques habituellement ?

Comme je le disais dans le paragraphe précédent, quand on regarde le swole, on croirait voir un rugbyman, un catcheur, un strongman ou même un athlète d’haltérophilie.
Et ça peut s’expliquer par plusieurs choses, en effet, les muscles de la taille, et donc de la sangle abdominale sont importants, ce qui permet un bien meilleur transfert de force entre le haut et le bas du corps.
Ca se traduit tout simplement en beaucoup plus de force de façon générale, sans compter le fait que le type de corps « swole » est bien plus costaud en terme de performance pure, car il a plus de viande de muscle sur les os.
Ceux qui ont besoin du plus de force possible dans leur discipline ou environnement, que ce soit professionnel (déménageurs, débardeurs, etc), sportif, au autre (genre la prison…) possèdent donc bien plus souvent un type de corps « swole ».
De plus, la couche de gras peut même être un avantage quand on cherche à être le plus imposant possible, ne serait-ce que pour être menaçant ou mieux encaisser/donner des coups (l’exemple extrème ? le sumo !)

Bill Kazmaier, une des légende des « strongman »

 

A l’inverse le type « ripped » lui, est bien plus souvent vu chez les bodybuilders, les gens qui font de l’escalade, les artistes martiaux, etc.
Encore une fois, il y a des raisons pratiques à cela. Pour les bodybuilders ou fitness model, c’est simplement parce que l’on voit au mieux la définition musculaire, et c’est un des canon d’esthétisme de notre société que d’avoir des épaules larges, une taille fine, et des abdominaux visibles.
Ensuite pour ceux qui font de l’escalade ou du foot par exemple, c’est simple, c’est parce que le ratio force/poids est beaucoup plus avantageux comme ça. Le muscle donne de la force et pèse du poids, mais le gras lui, ne fait que rajouter à ce qu’on a à soulever sans rien apporter en retour.
Donc pour tout ce qui exige de se porter soi-même, ou d’être endurant sur le long terme, ripped est le meilleur.
Et enfin, les artistes martiaux ont bien souvent des catégories de poids, autant maximiser son taux de masse musculaire dans ce cas, non ?

Comment les atteindre ?

Chacun est unique, a physiques différents, méthodes différentes. Mais de façon générale, on peut quand même définir des lignes de conduite.

Pour être « swole », il faut se concentrer sur la force avant tout, et manger assez de calories pour progresser en permanence. Si tu bloques à un entraînement, eh bien mange plus. C’est grosso modo tout. Ca ne sert à rien de t’empiffrer comme un porc cependant, en espérant que d’un seul coup ta progression va être fulgurante, non, il faut augmenter petit à petit, sans quoi ton corps va devenir juste graisseux, et pas fort et musclé en dessous.
Ca veut dire aussi des exercices en quasi exclusivité qui font travailler de gros groupes musculaires. Même pas la peine de faire de l’isolation des mollets ou quoi, ça serait du temps perdu.

En revanche, pour être ripped, certes, tu auras moins de poids à soulever (enfin, tout est relatif hein), mais tu devras faire beaucoup plus attention à ton alimentation. Si tu as trop de graisse, il faudra manger moins de calories, si tu n’es pas assez musclé, il faudra en manger plus. Si certaines parties de ton développement musculaire ne te plaisent pas, il va falloir faire de l’isolation, bref, c’est un travail tout aussi difficile, mais plus dans la subtilité.

Enfin, je vais te parler des conneries que j’ai pu lire, notamment sur ninegag :

La vaste fumisterie

A peu près tout le monde sur ninegag…

Premièrement, les morphotypes.
J’en ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog, mais je me répète : les morphotypes sont une connerie pas possible inventée par un psychologue, qui ne connaissait pas grand chose à la biologie. Il a juste vu des photos de gens et il s’est dit « oh tiens, y’a des musclés, des gros, et des maigres, ben ça doit être génétique et immuable ». Alors oui, c’est vrai, on peut être plus ou moins gros, musclé ou maigre naturellement. Mais c’est très loin d’être inchangeable, en réalité, il est parfaitement possible d’arriver par exemple à un physique « swole » même si on est maigre. Ca prendra plus de temps, parce qu’on part de plus loin, mais c’est tout.

Deuxième chose, « swole » c’est les vrais costauds, les « ripped » c’est juste pour faire joli.
Alors ça me fait beaucoup penser à des ptits teigneux jaloux, qui ne sont ni « swole » ni « ripped » tout ça.
Mais si tu veux une comparaison, ok, tu vas l’avoir. L’animal qui peut déplacer le plus de kg au monde (sans compter le monde marin qui est autre chose) est très certainement l’éléphant. Ben oui, déjà, il se transporte lui, mais ça défonce facilement les forêts ces bébètes là. Seulement, l’animal qui est le plus costaud par rapport à sa taille, c’est un… scarabé ! Eh oui, plus petit, mais quasi que du muscle. A taille humaine, il pourrait sans problème transporter des camions chargés, oui, des CAMIONS !
Donc ok, les personnes « swole » sont les plus fortes, mais les gens « ripped » ne sont pas en reste non plus, les forces sont simplement utilisées de différentes manières. Et oui, quelqu’un de « ripped » sera vu comme plus beau par les critères de beauté actuels, mais bon, ça, c’est arbitraire, faut s’y faire.

Voilà, il me semble que je n’ai pas grand chose à dire de plus.
J’espère que ça t’aidera à mettre en place et arriver à tes objectifs !
Prend soin de toi, et à la prochaine 🙂

Laisser un commentaire