Entraîner son corps, pas son image.

Peut-être la meilleure illustration à ce jour



J’ai fais plusieurs articles sur ce blog à propos de l’importance de l’image qu’on a de soi. Et je pense toujours qu’il est très important de ne pas dévaluer ses propres capacités, de croire en soi. La modestie est une bonne chose, mais comme toute qualité, portée à l’excès, elle devient mauvaise. Ceci étant dit, il y a un problème qui ne dénote pas vraiment de la confiance en soi. En musculation, certains l’appellent l' »Ego lifting« , ou dans la langue de molière « Soulever son égo » (par opposition à soulever les poids).
Bien évidemment, je ne me limite pas ici à parler de la musculation, mais plutôt de sport de façon générale.

Celui que je pratique depuis maintenant de nombreuses années, c’est le Kendo, et l’analogie que je vois le mieux pour représenter cet écueil est la suivante :

Il y a un exercice en Kendo qui s’appelle « Kirigaeshi ». Il est sensé contenir toutes les qualités pour avoir une bonne qualité technique et physique, tant et si bien qu’on le demande quasiment systématiquement aux passages de grade (jusqu’au 5eme dan ! Ce qui n’est pas négligeable), car il permet de vérifier l’assiduité du pratiquant et la bonne assimilation des enseignements du Kendo.

Cet exercice devrait être quelque chose de complètement acquis, agir comme une espèce d’entrée en matière favorable pour conditionner les juges à donner le grade. La raison ? Quand on commence à présenter son 1er dan, on a déjà 3 ans de pratique dans les guiboles, et pour le 5eme, c’est plus de 10 ans au minimum !

Mais j’ai vu beaucoup de pratiquants complètement foirer leur Kirigaeshi – alors qu’il n’est demandé qu’une réalisation correcte, je le précise – car ils font quelque chose qu’ils ne maîtrisent absolument pas en entraînement, qui ressort lors de ces passages de grade : aller au maximum de leur vitesse.S’il n’est pas interdit de mettre toute la vitesse que l’on veut dans le Kirigaeshi, la seule chose qui compte aux yeux d’un jury, c’est de le faire correctement. Ceux qui mettent le plus de vitesse sont ceux qui ont déjà assimilés tous les éléments techniques,  et qui pour encore s’améliorer, doivent s’axer sur la vélocité.

Or, c’est là tout le problème : tout le monde n’a pas les bases techniques pour aller à fond de balle, loin de là. Combien de débutants vois-je chaque fois que l’on travaille cet exercice essayer d’aller le plus vite possible, sans rien faire correctement ?
Et cela vient d’une chose : vouloir montrer que tu es bon, en gros, entraîner ton image.
C’est le même phénomène en musculation, vouloir soulever un maximum de poids même si tu fais des répétitions avec une forme complètement pourrie, c’est tout pareil.

Comment déterminer si on entraîne son image au lieu de son corps ?

Hein, commeeeeeent ?!

Qu’es-ce qui compte le plus pour toi ? Progresser sur le long terme ou être capable de dire à tout le monde « je soulève Xkg, je peux aller à X vitesse » ?

Comprend moi bien, ce n’est absolument pas mal de dire combien tu soulèves aux autres, ou à quel point tu vas vite, tant que tu ne rabaisses personne, c’est même totalement normal : tu t’entraînes avec ce genre de but en terme de performance. Le truc, c’est que ça ne doit pas être ton objectif ultime que de dire que « tu as la plus grosse ».
Ensuite, es-ce que ça fait plusieurs séances, voir plusieurs mois que tu es dans un plateau ?
Si tu n’entraînes que ton image, tu vas forcément arriver à un moment ou tu ne progresseras plus, sans comprendre pourquoi. Que ça soit au niveau de ton physique, de tes performances… Il  y a un moment ou tu ne pourras plus progresser car tu auras trop négligé certaines parties de ton entraînement, qui te bloqueront (technique, qualité physique, certaines parties de tes muscles sous développées…). Pour éviter ça, n’axe pas ta progression sur celle des autres, ou sur une progression « idéale », mais prend ton temps plutôt. Les progrès viendront à force de patience et cela t’évitera des « retours en arrière ».
Ce sont les deux questions que tu dois te poser pour savoir si tu dois réajuster tes entraînements, et la façon dont tu les prends. Je sais que ça n’est certaines fois pas facile de se dire qu’on doit revoir ses « top performance » à la baisse pour mieux les réaliser, mais voici quelques raisons de le faire :

Raison n°1 : Tout le monde s’en branle

Je sais que c’est souvent un problème des gens qui entraînent leur image, ils pensent que les autres vont se foutre d’eux ou penser que ce sont des « petits joueurs » si ils ne font pas telle ou telle performance. Cependant, un truc important à savoir, c’est qu’en réalité, tout le monde s’en fout. A moins que tu sois dans une sélection pour rentrer dans une équipe olympique, tes performances ne regardent que toi, et personne n’a d’avis dessus. Personne ne se compare à toi, ou pense que tu es mauvais si tu ne soulèves pas 100kg au petit dej tous les matins.

Raison n°2 : Tu as beaucoup plus de progression devant toi.

Ben oui, en gros si tu t’entraînes au delà de tes vrais capacités, ça veut dire qu’en voyant ça à la baisse, tu as beaucoup plus de marge de progression. Et en reprenant un entraînement adapté, tu verras que tu arriveras à dépasser à long terme les « top » que tu avais fais avec une très mauvaise exécution avant.

Raison n°3 : Ca va te redonner un coup de boost

Comme tu ne seras plus si satisfait de tes performances, tu vas avoir envie de les améliorer, et donc ça va te donner la pêche. Attention à ne pas retomber dans le même écueil à vouloir reconquérir tes « top performances » au prix d’une forme moisie, mais cela va donne un coup de fouet à ton entraînement.

Raison n°4 : Tu vas arrêter de perdre du temps

Quand tu n’entraînes que ton image, c’est une perte de temps : tu ne gagnes que très peu en performances, voir rien du tout, et en plus tu dois revenir en arrière quand tu te remet dans le « droit chemin ». Autant rester dans le droit chemin tout le temps, tu en perdras moins, même si tu progresses plus lentement.

Raison n°5 : Parce que je dis que c’est bien

En effet, c’est peut-être la raison la plus importante, car il faut toujours me faire confiance, tu le sais bien non :p ? (c’est purement ironique hein, au contraire, je t’invite fortement à remettre ce que je dis en question, et à faire des recherches par toi même, mes articles ne sont qu’une ouverture, à toi de les compléter 😉 )

Bon, ben après tout ça, normalement tu es paré pour la remise en question qui t’attend, ou même mieux, pour qu’elle ne t’arrive jamais (je te le souhaite) 🙂
Prend soin de toi, et à la prochaine !

Laisser un commentaire