Esthétique ou performance ? Il ne faut pas forcément choisir

Va pas me dire que les militaires doivent pas être efficaces ! Et pourtant, regarde leur physique.



Bon, un titre particulièrement long aujourd’hui, mais j’ai pas trouvé de formule ingénieuse pour le raccourcir, et à vraie dire, il résume plutôt bien la thématique du jour.
On a souvent cet espèce de clivage entre « un corps efficace » et un « un beau corps ». Je ne pense pas que les professionnels du fitness cherchent forcément à faire la différence, mais plutôt que c’est plutôt du fait d’une croyance populaire (ah, comme elles sont tenaces celles là).

Es-ce que tu n’as jamais entendu « ouais, mais il a des muscles pleins d’eau » etc etc ? Ou « ok, il est musclé, mais il est pas fort » comme j’en parlais dans mon article sur la prétendue gonflette.
Je pense que tout cela, ça n’a qu’une seule origine à savoir, les complexes des personnes qui ne s’investissent pas assez dans le sport, ou qui ne réussissent pas à atteindre leurs objectifs.
D’aigreur, ils dénigrent du coup tous ceux qui y arrivent avec ce genre de savoir populaire.

Et il faut que cela cesse, parce que ça fait du mal à la compréhension de tout le monde, et je vais t’expliquer pourquoi :

Les origines du mythe

Après tout le Diskobolos est sensé être un athlète, et il est bien développé musculairement ! De façon esthétique.

Bien sur, ces croyances n’auraient pas pu se propager si tous les athlètes étaient extrêmement musclés et avaient un taux de masse grasse ridiculement faible.
Pourquoi donc ce ne sont pas tous des gravures de mode ?

Parce qu’il y a 2 facteurs à prendre en compte, le sport qu’ils pratiquent, et leur génétique.

Par exemple, un marathonien n’aura aucun intérêt à prendre du muscle, et un champion de force olympique voudra en avoir le maximum, quitte à faire exploser son taux de graisse.

De plus, on remarque que dans un même sport, le corps peut varier drastiquement d’un individu à l’autre, suivant si on est petit, qu’on a des tendons longs, courts, des muscles qui ont tendance à se développer ou pas. Deux physiques très différents peuvent être très performant dans le même sport, en ne jouant par sur les mêmes atouts !

A partir de ce moment là, on comprend qu’en sport, l’aspect de son corps ne prime pas sur la performance, ce qui a pu mener à la confusion  » si tu veux un corps efficace, ça exclue un corps joli ».

Cependant c’est totalement faux.

Prioriser ne veut pas dire se concentrer uniquement dessus

En effet, comme le titre de cette section le dit bien, ça n’est pas parce qu’on a décidé de se concentrer sur l’aspect performance, qu’on doit totalement abandonner l’aspect esthétique, les deux peuvent se marier à merveille même dans la plupart des cas.

Certains sports te demanderont bien sur de plus grands sacrifices sur ton aspect physique, mais ils sont limités, et à moins de vouloir être un grand champion (ce qui représente 0.01 pourcent de la population sportive, même pas) tu ne devras pas prioriser à ce point la performance.

Tout le temps que tu passes à te servir de ton bras directeur au tennis, pourquoi ne ferais tu pas quelques séances en salle de musculation pour rééquilibrer ? Après tout, ça t’aidera sans doute même à être plus mobile et conscient de tes capacités.
Pareil pour le foot aussi, sers toi de tes bras les jours ou tu ne t’entraîne pas.
Ou bien au contraire de tes jambes si tu es champion de kayak.
Et la liste est longue…

Avoir un corps harmonieux, bien développé et débarrassé de sa graisse superflue est un véritable plus, et je vais t’en détailler les avantages au niveau du sport que tu pratiques :

La combinaison gagnante

Oui c’est vraiment une athlète, Michelle Jenneke, et on peut dire qu’au niveau de son corps, ça va non ?
Et en plus, le comble c’est qu’elle a gagné !

 

  • Si ton corps a un faible pourcentage de masse grasse, on verra correctement ta définition musculaire, ce qui est agréable à l’oeil. Et en plus, en ayant peu de gras, tu as moins de masse à déplacer, tu es donc plus endurant et plus rapide, sans compter le faire que la graisse dans ton sang pouvait aussi contribuer à un rythme cardiaque plus haut que ce qu’il aurait du être.
  • Avec des muscles développés, tu acquiers plus de force, et donc par conséquent plus de rapidité comme je l’ai expliqué ici. Tu es plus sûr(e) de tes mouvements, tu es capable de mieux car ton gainage sera impeccable, tu seras donc mieux coordonné.
  • Un corps harmonieusement développé te permet de répondre à toutes les situations, pas uniquement celles que tu te serais attendu à avoir a gérer dans ton sport, mais bien tout ce qui peut arriver. En générale, on a tendance à prévoir le strict minimum, mais c’est rarement ce qui arrive lors de compétitions par exemple.
  • Enfin, avoir un corps bien développé peut te permettre d’avoir un avantage psychologique considérable, tu te sens mieux dans ta peau, et tu sais que ça sera peut-être l’ultime chose qui va jouer pour te démarquer.
Et tout ce que j’ai dis marche dans ce sens là, mais aussi dans l’autre. A tous ceux qui ne veulent qu’avoir un physique Hollywoodien ou de bodybuildeurs, il faut aussi aller faire du sport. Le cardio ne va pas entamer ta masse musculaire, ne t’en fais pas, utiliser ta force fonctionnellement et en synergie avec différents groupes musculaires, c’est peut-être ça qui va te permettre de passer un cap dans ton domaine. En plus, ça t’apprend à être plus efficace dans la vie de tous les jours, et ça, personne ne peut cracher dessus 🙂

Bref, j’espère que ce clivage va désormais cesser d’en être un, même si je suis bien conscient que ça n’est pas en écrivant un article de blog, avec ma faible notoriété, que cela va changer.
Mais j’ai l’espoir qu’en faisant cela, le bouche à oreille fasse son chemin et pouvoir un peu aider à faire bouger les choses !

Laisser un commentaire