Les titans des programmes à la maison !
Les titans des programmes à la maison !


Il y a quelques temps – personne n’est sans l’ignorer aux vues du fait que l’adresse classique de mon blog est au japon (du moins à l’heure ou j’écris ces lignes) – je partais au japon.
Comme je n’avais pas envie de perdre ma forme physique, mais que je faisais du Kendo de manière intense là bas, je me suis dit « pourquoi ne pas me reposer sur un programme déjà tout fait ? ».
J’ai commencé quelques temps par faire « insanity » , puis j’ai arrêté pour reprendre les programmes que je me suis moi même créé car c’était trop centré sur le cardio à mon goût.

Enfin, après un certain temps, alors que j’étais bien établi, j’ai trouvé quelque chose de plus adapté à ma volonté : P90x. Et puis comme ces deux programmes sont extrêmement populaires, et que mon blog commençait à prendre forme, j’ai décidé de m’atteler à un comparatif des deux, et rien de mieux pour ça que de m’investir dans un de ceux-ci.

En quoi consistent-ils ?

Comme je viens de plus ou moins l’évoquer, Insanity et P90x sont deux programmes, ayant la particularité de pouvoir se réaliser à la maison. Même si l’investissement est plutôt important au début (surtout si on les acquiert de manière légale en fait), c’est rentabilisé par le fait que l’on a pas besoin d’une part d’abonnement à une salle de sport, et de l’autre de coach pour nous motiver, car ceux-ci sont présents sur les vidéos et donnent des consignes pour la réalisation des exercices.
Leur autre point commun, qui n’est pas à négliger, est qu‘ils ont tous les deux étés sponsorisés, et probablement commandés par Beachbody.com.

Voilà pour la partie commune, attaquons nous maintenant aux spécificités :

P90x

Voici un programme qui s’axe sur le développement physique, et la remise en forme de manière générale, en effet le but sera ici de varier les exercices grâce à la « confusion des muscles » de manière à les faire travailler dans tous les sens, qu’ils ne prennent pas d’habitudes, et qu’ils deviennent par là même plus résistants, plus gros, plus forts, et adaptés à tous types de contraintes. Le slogan de P90x (Programme pendant 90 extrême, grossièrement traduit) était « 90 jours pour un corps de dieu grec » (90 days to get ripped). Ce qui veut donc dire perte de poids, et gain de muscle.

Insanity

Il y a encore quelques années, P90x était de loin le programme le plus populaire aux états unis, et même dans le monde. Ceci dit, je dirais que maintenant, la tendance s’est complètement renversée pour privilégier Insanity. Bien qu’étant du même site, les deux n’ont pas du tout le même objectif. Là ou le précédent cherchait la perte de poids et le gain de muscle, Insanity ne s’axe que sur la perte de poids ou presque. En gros, c’est du cardio, du cardio, et encore du cardio. Une des différences majeure aussi, c’est qu’insanity se boucle complètement en 60 jours. 

 

Pourquoi c’est si populaire ?

Evidemment, il serait tentant de dire que c’est uniquement que c’est grâce au fait que maintenant, tout le monde peut télécharger ces programmes sur le web sans trop se prendre la tête, et sans débourser des sommes astronomiques, ce qui facilite grandement la popularisation. Cependant, je ne pense pas que ça soit l’unique raison de leur succès.
Que ça soit dans l’un avec Tony Horton, ou l’autre avec Shaun T, les coachs sont des boules d’énergies, là pour motiver au maximum comme seuls les américains savent le faire, à grand renfort de sourires éclatants et d’attitude positive tout du long. Les exercices sont aussi le plus souvent nommés avec des noms très particuliers, de sorte à ce qu’ils se les approprient, et qu’ils résonnent dans la tête des personnes faisant le programme de manière régulière de façon humoristique, ou douloureuse ahah :p

Mais là encore, chaque programme possède ses spécificités :

P90x

Insanity

La variété, c’est la clé de ce programme, du moins d’après Tony Horton. C’est donc dans cet ordre d’idée que ce géant du fitness aux USA a équilibré ce programme. Force est de constater qu’à 45 ans au moment du tournage des vidéos, et aux vues de son niveau de condition physique, on a envie de le croire.
Les activités sont donc diverses et variées, avec 3 séances d’entraînement de résistance, type pompes, traction, etc, et 3 ou 4 (dépendant de la volonté de chacun) de différentes autres activités par semaine (Kenpo, Yoga, Cardio…) on peut dire qu’il y a de quoi « manger » ici.
Ce qui ravit tous les amateurs de « cross training », et ceux voulant se remettre en forme de manière générale.
Ici je pense que c’est le côté court des séances (30 à 45mn, voir moins certains jours) ainsi que l’intensité qui donne l’impression qu’on se donne « à fond » qui plaît au plus grand nombre. Enfin, on se bouge de devant son écran, et on fait des trucs durs qui font perdre du poids d’après le programme, c’est certain. La durée aussi du programme total semble être bien plus à la mesure de certains, on en voit le bout, avec 60 jours d’entraînement !
Puis il y a plein de « célébrités » qui s’y mettent, et avec succès ! Le plus récent que j’ai en tête étant le Rire Jaune, par exemple. Sans compter le bouche à oreille, qui fait la part du succès.
Enfin, et c’est peut être la chose qui décide le plus de personnes à se lancer dans la folle aventure « Insanity » : Il n’y a besoin d’absolument AUCUN matériel, pour se lancer dans cette dernière. Oui, aucun !

 

Avantages et inconvénients des deux

Le combat final ? Je pense que c'est un peu plus nuancé que ça.
Le combat final ? Je pense que c’est un peu plus nuancé que ça.

Voici une liste, personnelle mais que je pense néanmoins réfléchie, de tous les avantages et défauts de ces deux façons d’aborder le fitness.

 

P90x
Insanity
  • Beaucoup d’exercices et de disciplines différentes qui peuvent aider à n’avoir pas trop l’impression de se répéter.
  • Un coach qui s’y connait vraiment, rien qu’à voir son niveau physique, et les workout qu’il propose. Le développement est total.
  • Une semaine de « repos » après 3 semaines de travail intense, adapté quand on commence à fatiguer.
  • Publicité mensongère : on n’acquiert pas un corps de dieu hyper musclé en faisant P90x, même en suivant le régime préconisé dedans.
     
  • Le principe de « confusion des muscles » n’est fondé sur rien du tout hormis du bazar commercial
     
  • Besoin d’acheter un peu de matériel.
  • Des workout courts, facile à mettre dans sa semaine.
  • 2 mois, c’est court, ça n’est pas un engagement trop longue durée.
  • Besoin d’aucun matériel ! Tout n’est que poids du corps et sauts !
  • Physiologiquement parlant, c’est EPUISANT et très favorable au surentraînement, 1 mois à ce rythme là, c’est trop, surtout que ça n’est que de l’interval training, avec énormément d’efforts. La majorité des gens ne peuvent pas suivre, et j’ai eu du mal aussi quand j’ai essayé.
  • Quasiment aucun exercice qui fait travailler la force des muscles, et si on ne fait que du cardio, on en perd naturellement des muscles ! Je suppose que le but des gens faisant ça n’est pas de perdre leur atouts durement acquis, mais plutôt la graisse autour de leur ventre !

Passons maintenant à ce qui est commun aux deux :

  • Le coût réduit par rapport à une salle de sport
     
  • Pouvoir faire ce qu’on veut à son propre rythme
  • Un programme à suivre sans se poser de questions
  • Des coachs motivants, et des exercices à retenir.
  • Pas de suivi quant à la réalisation correcte des exercices (même si des consignes sont données, cela ne reste pas suffisant, certains amis se sont blessés à cause de ça).
  • Trop d’entraînements par semaine pour la personne moyenne voulant simplement être en bonne condition physique, difficile à tenir sur le long terme.

Et c’est bien ça le problème, pour moi, un programme ne doit pas être envahissant sur la vie en règle générale, sinon ça n’est pas sain, et clairement, ça le devient si on veut pouvoir être en mesure de les compléter. P90x, c’est 6-7 workouts par semaine d’à peu près une heure ! Voir plus quelques fois !
Evidemment, si ils peuvent motiver quelqu’un à se bouger de devant son pc et à faire un peu de sport, ça ne fera jamais de mal, il vaut mieux faire ça que rien. Mais tant qu’à faire pourquoi ne pas s’atteler à un peu plus modéré, mais plus efficace ? En jouant principalement sur l’alimentation si on veut maigrir, ou le travail de résistance si on veut prendre du poids !

Sur ce, j’espère que cet article t’aura plus, et t’aura un peu éclairé sur ma vision des choses :).

Laisser un commentaire