Tu crois qu'il est aussi fort pour quoi ce gars là ? Ben oui, ses exercices de sophro :o
Tu crois qu’il est aussi fort pour quoi ce gars là ? Ben oui, ses exercices de sophro 😮



Combien de temps peux-tu tenir sans manger ? Tout dépend de ta masse corporelle/musculaire, mais on a trouvé aux alentours d’un mois ( bien que ça dépende des individus, moi par exemple, je suis au bord de l’agonie à 5h sans avaler quoi que ce soit :p).

Sans boire ? Bien 3 jours, mais je te conseille jamais d’en arriver, là ou ne pas manger va être très dur, mais supportable, ne pas boire va être très difficile à supporter pour ton organisme.
Sans respirer ? Oh, 2mn à tout casser c’est ça hein ?

Ouais, je crois que tu vois bien ou je veux en venir, sans air, c’est plutôt coton de s’en sortir.
Mais qu’es-ce donc que ça à avoir avec le sport Robert ? Eh bien tout !

Pourquoi bien respirer est-il important ?


Notre corps, lorsque qu’il exécute des efforts, brûle de l’énergie : c’est le carburant. Ça je suis sur que tout le monde le sait, parce que j’en ai déjà parlé. Mais ce qu’il faut savoir, ce qu’il utilise AUSSI du dioxygène, en tant que comburant, en gros.
Il est donc important d’apprendre à bien respirer pendant les efforts physiques.
Dans les arts martiaux, particulièrement japonais ou chinois, un cri, appelé « kiai » est émis. On peut l’entendre aussi lors de match de tennis par exemple, ou tout simplement quand on coupe du bois. Il a pour but d’accompagner le mouvement pour le rendre plus puissant, et nous permettre d’expirer pendant qu’on le réalise. Ainsi, on peut être plus endurant et fort.
Les boxeurs savent aussi qu’il ne faut surtout pas se prendre de coup pendant qu’un inspire, car c’est là qu’on est le plus vulnérable, etc etc.

Tout ça pour dire qu’on le sait, depuis des décennies, qu’un effort sportif est toujours lié à une bonne respiration.
Mais il ne faut pas non plus négliger le fait que la respiration, on l’utilise au quotidien. Apprendre à bien respirer pendant une activité physique va nous permettre de mieux le réaliser dans le vie de tous les jours (beaucoup de problèmes de sommeil sont liés à une mauvais respiration par exemple) et vice versa !

Je vais donc essayer de t’apprendre quelques techniques rudimentaires pour respirer correctement :

Tout le monde le connaissait son kiai à lui !
Tout le monde le connaissait son kiai à lui !

 

Comment respirer de manière optimale ?


Déjà, il faut apprendre pour cela le mécanisme de la respiration. Nous avons un organe, qui s’appelle le diaphragme, composé de plusieurs muscles et tendons, qui régule en grande partie la respiration.
C’est lui que l’estomac vient titiller lorsque qu’on a le hoquet par exemple ;).
Grace à ce muscle, nous pouvons à loisir faire entrer et sortir de l’air de nos poumons, là ou il est mis en contact avec le sang, qui s’oxygène et rapporte en contrepartie le dioxyde de carbone provoqué par l’oxydation de nos muscles.
Pour optimiser le fonctionnement de ce diaphragme, je te propose une expérience : pose ta main sur ton torse, et regarde quelle partie de ton tronc s’élève lors de la respiration. Si c’est ta cage thoracique (comme pour 90% des gens qui n’ont pas changé leurs habitudes respiratoires, je te rassure) alors tu ne te ventile pas de manière optimale. En effet, si tu forces ton ventre à se soulever à la place, tu remarqueras que tu peux prendre des inspirations bien plus importantes, et que tu peux expirer aussi bien plus.

Evidemment, ça ne vient pas en un jour, et je te conseille de t’exercer n’importe quand lorsque tu y penseras, dans la rue, le bus… C’est un bon passe temps, et ça détend 🙂

Mais ce qui t’intéresse, c’est lors des exercices n’es-ce pas ?
Pour ce qui est de l’endurance et de la répétition de mouvements pendant lesquels tu n’as pas l’occasion de faire un cycle de respiration complet par exécution (type course, vélo…), voilà ce qui a marché pour moi  : inspirer de manière normale (par la bouche de préférence, le volume est plus important), puis expirer deux fois. Ça m’a évité nombre de points de côtés, et pour un asthmatique, crois moi, c’est utile !

De manière générale, je te conseille d’adapter ton rythme de respiration de sorte à ce qu’il soit le plus naturel possible pour toi, ne bloque rien, et laisse couler le flow frère :p !

Pour ce qui est des mouvements où tu peux faire un cycle complet de respiration : expire lorsque que tu fais un effort (par exemple lorsque tu pousses lors d’une pompte, que tu tires lors d’une traction, que tu reviens en place lors d’un squat), et inspire en fonction dans l’autre partie du mouvement.
Là aussi, concentre toi là dessus lors des exercices, tu vas vite voir une amélioration ; tu pourras en faire plus, plus longtemps, et ainsi progresser plus vite.


En sport, pour être endurant, le tout n’est pas d’avoir un bon cardio, ce n’est qu’un tiers du travail qui est accomplis à ce moment là  : il faut mobiliser les muscles correctement, et avoir une bonne façon de respirer !

Bon courage pour l’entraînement 🙂

Laisser un commentaire